↑ Revenir à Nos élu-e-s de combat

Muriel Ressiguier, conseillère régionale

Biographie
 

Muriel Ressiguier, 38 ans.

Mes premiers pas de militante remontent au collège où je participe aux manifestations contre la première guerre du Golfe en 1991. En 1992, je me mobilise activement contre le plan Université 2000 de Lionel Jospin, puis en 1995 contre le plan Juppé sur les retraites et la réforme Allègre en 1998. Parallèlement, je m’investis également activement dans la lutte contre le Front National. Le combat contre les idées d’extrême-droite n’a jamais cessé de m’animer depuis. J’ai par ailleurs un engagement militant comme syndicaliste au sein de l’organisme où je travaille (la Direction Régionale du Service Médical). Longtemps non encartée, je me rapproche du Parti de Gauche en 2012, pendant les campagnes présidentielles et législatives où je milite comme sympathisante avant d’adhérer.

Élue porte-parole du Parti de Gauche en juin 2013, j’ai conduit la liste initiée par le Font de Gauche lors des élections municipales à Montpellier. Je suis co-secrétaire départementale du Parti de gauche. Lors des élections départementales, j’ai été candidate sur le canton 2 de Montpellier (où je réside) avec un binôme EELV. J’ai ensuite eu l’honneur de porter le rassemblement du Nouveau Monde en Commun comme tête de liste du département de l’Hérault.

Ce mandat de conseillère régionale est mon premier mandat. Je souhaite le mettre au service des autres. Il n’y a pas de fatalité. Nous allons continuer à travailler pour proposer aux citoyens de notre région de véritables perspectives d’améliorer leur quotidien. Avec tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de justice sociale, d’écologie politique et de laïcité. Tous ceux qui placent l’humain au centre, qui œuvrent pour transformer radicalement la société.

Face à une politique gouvernementale obstinément austéritaire qui chaque jour un peu plus porte des coups aux plus faibles, ainsi qu’aux idées nauséabondes qui se développent et tendent à enfermer les citoyens dans des catégories et à les diviser, il nous faut porter la transition énergétique, mettre l’économie au service de l’humain, prendre en compte la diversité des territoires au sein de la région. La solidarité, le respect et l’audace doivent continuer à nous animer.

 

Quelques unes de ses actions au conseil régional
 
– Intervention plénière sur l’économie solidaire et sociale le 15 avril 2016 : à lire ici.

– 2 vœux initiés par la liste Nouveau Monde en Commun qui ont été adoptés lors de la même assemblée plénière : accueil des réfugiés et région LRMP hors-TAFTA.

 

Suivre Muriel sur les réseaux sociaux
 
https://www.facebook.com/muriel.ressiguier
https://twitter.com/mressiguier.