L’intérêt général : c’est la ceinture verte pour la métropole de Montpellier

Madame, Monsieur, chers amis,

Les défis qui s’imposent à nous sont énormes. Le dérèglement climatique, causé par l’activité humaine depuis des décennies appelle à la responsabilité de tous. La Métropole de Montpellier doit relever ces défis. Malgré quelques projets ambitieux auxquels j’ai pu participer comme la mise en place d’une régie publique de l’eau, la manière de gouverner du Président de la Métropole n’a pas permis de répondre aux grands enjeux. Le mandat qui s’achève a été celui de la continuité des politiques d’expansion sans fin du territoire, traduisant la volonté de construire une métropole géante, véritable ceinture de béton de Montpellier jusqu’à la mer.

Notre objectif est tout autre : c’est la ceinture verte.

Cet objectif, nous devons le construire ensemble, citoyens, élus, acteurs associatifs… L’intelligence collective doit primer sur les ambitions individuelles.

Nous ne pouvons accepter ce qui se profile : des luttes politiciennes entre des dizaines de candidats qui se posent davantage la question de comment s’emparer de la Mairie de Montpellier plutôt que de penser globalement l’avenir de la Métropole.

Proposons ensemble une vision globale à l’échelle métropolitaine, parce que c’est à ce niveau que se prennent les grandes décisions de notre quotidien ! La Métropole, c’est 465 000 habitants, 31 communes, 1 milliard d’euros de budget annuel, recouvrant des compétences très larges : la voirie, la gestion de l’eau et des déchets, les transports, les grands équipements sportifs et culturel, l’aménagement urbain… Autant de domaines qui impactent nos vies, nos villes, nos villages et sur lesquels nous devons agir !
Cette Métropole, nous la souhaitons démocratique, coopérative et humaine.

Ce que nous vous proposons c’est de participer à une véritable révolution citoyenne et écologiste capable d’endiguer les injustices croissantes de notre époque.
Pour faire face, il faut travailler à un projet transversal, déclinable dans chaque commune selon ses spécificités, et mis en cohérence lors des prochaines échéances électorales sur nos territoires.

C’est ainsi que nous pourrons relever tous les défis et rendre aux communes leur liberté de choix face aux dérives bureaucratiques de la Métropole.

Afin d’engager la discussion, je vous invite à une rencontre le 12 juin, ouverte à toutes les bonnes volontés.
Rendez-vous Mercredi 12 juin à 18h30au restaurant « Carnet de Voyage », 4 rue de la Treille à Grabels.
Possibilité de prolonger la soirée et partager un buffet à partir de 20h30 (15 euros – sur réservation par retour demail)

Je compte sur vous et sur votre présence !

Face au pouvoir de quelques-uns nous devons plus que jamais penser l’avenir de la Métropole de Montpellier en commun !
René Revol
France Insoumise
Maire de Grabels
Conseiller Métropolitain Montpellier Métropole

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.